Tabanac

Retour au clavier pour ce premier compte rendu de la saison 2019-2020.
Ils étaient quatre nouveaux randonneurs et 9 vétérans, présents à l’heure du rendez-vous au pied de l’église de Tabanac.
Les pigeons ont perdu leurs habitudes et ne sont pas encore levés.

On commence par le briefing des nouveaux, revue de détails, les chaussures, le sac, l’eau, le grignotage et les bâtons.
La météo s’annonce clémente pour cette randonnée de reprise.

Direction Le Tourne dans un premier temps, on longe l’Estey pour rejoindre les chantiers Tramasset, voilà pour la mise en jambes…
La commune a longtemps connu une activité de chantiers de constructions navales ; en 1874 on comptait pas moins de six chantiers.

Retour vers la mairie du Tourne, elle date du XVIIIe siècle, on y voit le blason de la commune, trois coquilles Saint-Jacques pour le chemin de Compostelle, l’alose qui symbolise la Garonne et trois peupliers évoquant les palus.
Nous ne passerons pas par l’église St Etienne et donc nous ne verrons pas sa vierge noire.

Nous remontons le long du côteau, pour rejoindre un tout petit sentier qui nous ramène vers les hauteurs.
Premier dénivelé important pour nos nouvelles recrues (et pas le dernier), ça souffle, ça souffre, mais ça monte…

Direction la cabane dans les vignes et son magnifique point de vue sur la Garonne, juste après nous apercevons un rapace, ailes déployées…
Ce n’est qu’une sculpture en bois, positionnée en haut d’un tronc, très joli, mais quid de son auteur ?

Les vignes de blanc étaient récoltées, seules les rafles restaient sur les sarments, les baies étant tombées par vibration, ce qui limite les saveurs végétales au jus .
Un soupçon de regret à l’évocation des périodes de vendanges passées, tout se faisait à la main, mais quelle ambiance, pendant et après…
La récolte 2019 s’annonce très belle et de bonne qualité, à en juger par les grappes que nous pouvons voir.

Dans les haies, on trouve encore plein de mûres, avis aux amateurs de confiture !

Nous passons devant château Bessan, puis descente vers Rouquey.
Arrivé à la Fontaine, Anne en profite pour se réapprovisionner en eau, bon réflex car un raidillon costaud nous attend juste après.

Le métier commence à rentrer, le raidillon est avalé en deux foulées, mais on prend le temps de la récupération, arrivé en haut.
Direction château Sentout, château Lagarosse, château la Tour Camail et retour à Tabanac en passant par château Renon.

La boucle est bouclée à 12h35, les nouveaux ont tenu le choc, les mollets sont un peu raides, mais les sourires sont là.
Donc on se reverra très vite, dès mardi pour certains et dimanche pour les autres…

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.