Tour du lac de Bordeaux

Dix randonneurs sont au rendez-vous de cette rando cool du mardi devant le casino de Bordeaux.
9.3 km pour 20 m de dénivelé, cool quoi !
La météo annoncée est du type variable, mais le vent a maintenu les nuages à l’écart et les vêtements de pluie sont restés dans les sacs.

Nous avons quitté l’avenue holywwodienne qui sépare le casino du palais des congrès pour rejoindre le bord du lac.
Sur notre droite, nous pouvons voir le parc des expositions et ses 200 000 mètres carré de surface.

Nous tournons à gauche direction Ginko, nous passons sur la rocade, vue irréaliste, huit voies et presque pas de voitures…
Sur le lac les voiliers de l’école de voile de Bordeaux profitent du vent pour faire des pointes de vitesse.
Arrivée à Ginko, nous quittons la berge du lac pour visiter ce quartier qui n’a pas bonne presse.
Des immeubles de huit étages au maximum s’élèvent autour de plans d’eau.
Ce projet d’éco-quartier a débuté en 2010 et s’achèvera en 2022, tous les logements sont classés économes en énergie avec 40% d’espaces verts.
Une centrale de méthanisation assure la production de courant et du chauffage, elle fonctionne à 80% actuellement.
Ce quartier comprend déjà deux écoles, une EPAD, une ludothèque etc… et un collège l’année prochaine.
Nous empruntons la venelle verte avec ses jeux de plein air, les voitures sont proscrites.
Le guide qui a bossé son sujet étale son maigre savoir et les aprioris que certains pouvaient avoir s’estompent.
C’est loin d’être parfait, mais quand certains problèmes seront réglés, l’ensemble pourrait être agréable à vivre.
Didier a même aperçu une baleine dans un plan d’eau, ou ça n’était qu’un système d’oxygénation de l’eau ?

Nous traversons le parc Denis et Eugéne Buhler entre les aubiers et Ginko.
Les frères Buhler sont deux jardiniers paysagistes du XIXème qui ont créé le parc Bordelais inauguré en 1888.

Retour sur les bords du lac direction la plage, pas très loin nous pouvons voir un habitat exotique en forme de boule de glace…
Direction le quartier du Tasta né à la fin des années 1990, en chemin un héron nous snobe et décolle, un cormoran fait de même, mais reste dans l’eau…
Nous arrivons près du lotissement Villabois, un détour s’impose. Cette expérimentation de logement social en bois date de 1984.

Nous traversons la rocade, par en dessous pour arriver près du centre nautique.
Une dernière partie un peu sauvage et nous retrouvons le parc des expositions.
Pas moyen de le traverser, alors on le contourne, longue ligne droite sans intérêt, mais vent dans le dos, ça passe plus vite.
Enfin nous arrivons prés du vélodrome et du stade MATMUT Atlantique avec ses 1000 poteaux symbolisant la forêt des landes et les temples grecs (sic le TOPO guide).
Dernière ligne droite, on finit à pied, avec le tram à nos côtés et retour au casino.

Cliquer sur une photo pour entrer dans la galerie
puis cliquer sur un côté de la photo pour faire défiler.